Vos résultats de recherche

Comment faire pour vendre un bien immobilier

Publiée par Jérémy Zimmermann on 29 avril 2022
0

Pour vendre un bien immobilier, il faudra au moins cinq mois jusqu’à la signature de l’acte authentique. Entre le temps de trouver un acquéreur, de trouver une entente sur le prix et de formaliser toutes les questions administratives, la vente d’un bien immobilier ne se fait pas du jour au lendemain. Tout ce que vous devez savoir à ce propos vous est présenté par le réseau IAD.

L’avis de valeur : comment déterminer la valeur réelle du bien ? 

Pour arriver à vendre son bien, il est essentiel de déterminer sa valeur réelle et de déduire sa valeur de mise en vente. Bien souvent, les propriétaires sont tentés de céder leur appartement ou leur maison individuelle à un prix beaucoup plus élevé que la normale. Pourtant, cela ne ferait que réduire les chances de trouver un acquéreur potentiel. 

De ce fait, faire appel à un professionnel pour déterminer le prix réel du bien est la première étape à faire. Fort de son expérience, ce dernier pourra constater ce que vaut la maison sur le marché. Alors, pourquoi ne pas faire appel à un professionnel du réseau IAD ? Apte à se déplacer dans les plus brefs délais, il peut vous émettre un avis de valeur ainsi qu’une fourchette de prix. 

La mise en vente : comment bien la préparer ?

Dès lors que vous connaissez l’avis de valeur, vous devez passer à la mise en vente ou du moins la préparer. Effectivement, il faut savoir qu’il ne suffit pas de passer une annonce sur les plateformes dédiées à cet effet pour vendre le bien. Pour mettre un bien en vente, il est indispensable que tous les dossiers de diagnostic technique soient établis. Pour être jugé conforme, il faut être sûr de remplir les dossiers suivants :

  • diagnostic amiante,
  • diagnostic de performance énergétique ou DPE,
  • diagnostic plomb,
  • diagnostic gaz,
  • diagnostic assainissement,
  • certificat d’état des risques naturels,
  • diagnostic électricité,
  • diagnostic termites.

L’offre d’achat, à quel prix ? 

À l’issue d’une ou plusieurs visites, un client peut être intéressé par le bien en question. Par conséquent, il fera une offre à l’agent commercial ou directement au client. Dans le cas où cette offre vous convient et correspond au prix souhaité, trois situations peuvent en découler :

  • Acceptation, ce qui signifie que vous devez passer à l’étape de la signature de l’acte authentique.
  • Mise en place d’une contre-proposition par le vendeur.
  • Refus de l’offre d’achat, ce qui libère le potentiel acquéreur en remettant le bien sur le marché. 

L’établissement du compromis de vente en guise d’engagement

Une fois que le vendeur a trouvé un acheteur, les deux parties doivent établir un compromis de vente. C’est un papier qui témoigne de la volonté de l’acheteur à honorer le contrat et à ne plus remettre le bien sur le marché et de l’autre côté, à engager le futur acquéreur. Le compromis de vente doit comporter :

  • le coût du bien à vendre,
  • la date à laquelle l’acte authentique doit être signé,
  • les clauses qui pourraient justifier l’annulation de la vente (non-accomplissement des travaux et refus de prêt immobilier).

Bien que le compromis de vente soit signé, une somme équivalente à 5 ou 10 % de la valeur du bien immobilier doit être versée par l’acquéreur.

Signature de l’acte authentique pour conclure la vente

La dernière étape à la vente d’un bien immobilier est la signature de l’acte authentique auprès du notaire, c’est-à -dire deux à trois mois après le compromis de vente. Cette étape finalise la vente et le vendeur remet les clés à l’acquéreur en échange d’un virement sur le compte de ce dernier. 

La vente d’un bien immobilier respecte des étapes précises et aucune improvisation n’y est permise. Afin de suivre à la lettre les étapes et ne rencontrer aucune difficulté, un agent IAD peut vous accompagner dans toutes vos démarches. Et ce, dès le début de votre transaction jusqu’à sa finalisation.

Quels sont les points importants ?

L’avis de valeur et la constitution du dossier de diagnostic technique sont les premières étapes à la vente d’un bien immobilier. S’en suit l’acceptation de l’offre ainsi que l’établissement d’un compromis de vente. Enfin, l’acte authentique conduit à la remise des clés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces